FAQ & Lexique

Et si vous ne trouvez pas la réponse à vos questions, nous sommes là pour y répondre.

A
E

Aplat

Surface imprimée dans une même couleur à 100 % de sa valeur. Teinte uniforme

Corps

Le corps est la taille (hauteur) d’un caractère d’imprimerie.

Contraste

La différence de gradation des tonalités entre les zones éclairées et les zones d’ombres d’une image : plus l’écart est important, plus le contraste est élevé

Couché

Le couché est une qualité de papier recouvert d’une couche non poreuse pour en améliorer les qualités esthétiques et mécaniques. Selon sa nature, cela lui confère un aspect brillant, satiné ou mat. Il existe plusieurs qualités de couché, sans bois ou avec trace de bois

Couche

Chaque séparation d’une image. Une image CMJN comporte quatre couches, une image RVB trois couches. On peut y ajouter des couches de tons directs qui correspondent à autant de couleurs d’encre supplémentaires.

Cromalin

Le Cromalin est une épreuve de contrôle couleurs de pages d’un journal tirée sur papier photographique spécial. Cette ultime vérification, avant le départ à l’imprimerie, est une étape obligée. Le Cromalin sert en effet de guide à l’imprimeur pour restituer fidèlement les couleurs. Il faut néanmoins savoir que de part sa qualité de papier et sa brillance, il donne aux couleurs un éclat que l’impression ne rend pas toujours

DAM

Système de gestion d’actifs numériques comportant moteur de recherche, espace de stockage et référentiel des métadonnées

Défonce

Suppression d’une surface de fond, soit suivant la forme d’un élément à incruster, soit pour laisser un élément en réserve

Détourage

Le détourage est une opération manuelle ou électronique qui consiste à éliminer tout ou partie du fond d’une image pour ne conserver que le sujet principal

Détramer

Numériser une image déjà imprimée, c’est-à-dire déjà tramée, avec un effet de flou qui droit éliminer le point de trame

Demi-teinte

Nuances de couleur dégradées depuis la transparence jusqu’à l’aplat

Densité

Intensité d’une image. Une mesure qui détermine l’épaisseur relative de l’encre sur la presse

DPI

Dots Per Inch : nombre de points de trame par pouce. Le standard en reproduction offset est de 150 dpi

Encrage maximal

Valeur additionnée des densités maximales des quatre couleurs primaires. Encrage maximal théorique de la quadrichromie : 380. Encrage recommandé avec les séparations GCR : 250

Encres primaires

Bleu (cyan), rouge (magenta), jaune et noir

Epreuve

Reproduction non imprimée des images couleur en production pour s’approcher le plus possible des couleurs originales

EPS

Encapsulated PostScript. Format d’enregistrement réservé à l’image imprimée permettant l’importation d’un masque de détourage vectoriel

Equilibre des couleurs

Association des couleurs primaires utilisées pour reproduire les couleurs d’une image ou d’un objet original. Les couleurs primaires sont équilibrées quand elles sont perçues comme étant fidèles à l’original, sans bavure ou teinte incorrecte

F
J

Filets

Les filets sont des traits au noir ou à la couleur de dimension variable servant à séparer des colonnes ou à entourer des photos ou des encadrés. Les filets dits techniques, indiqués sur les documents d’exécution signalent les contours à respecter

Homothétie

L’homothétie est la réduction ou l’agrandissement proportionnel aux dimensions d’origine d’un document iconographique

Image matricielle ou bitmap

Une image numérique composée de petits points appelés « pixels » que l’on ne voit pas à l’œil nu. Lors de l’agrandissement d’une image matricielle, cette dernière devient floue car les pixels ressortent, ce sont les carrés qui apparaissent sur l’écran.

Image de synthèse

Création d’une image sur ordinateur, sans aucun support photographique, en 2 dimensions (2D) ou 3 dimensions (3D)

Image vectorielle

Elle est composée de lignes de segments qui sont liés entre eux par des formules mathématiques. Il s’agit d’un système de proportionnalité et de coordonnées. Grâce à la vectorisation, chaque élément a une place bien définie ce qui empêche la déformation de l’image à l’agrandissement. Les acteurs de la production de l’image travaillent en mode vectoriel afin de pouvoir modifier les images à volonté sans les altérer.

JPEG

Joint Photographic Expert Group. Format d’enregistrement de l’image avec compression. Seul le format « qualité maximale » devrait être utilisé pour le traitement d’une image destinée à l’impression

K
O

Litho

(= lithographie) procédé d’impression à plat, ancêtre de l’offset

P
T

Pantone

Le système Pantone est un véritable langage de couleur international permettant une communication entre les différents corps de métiers qui l’utilise pour la création et la réalisation de fichiers de production. Dérivées de huit couleurs de base, les 1000 couleurs qui composent le nuancier s’obtiennent facilement d’après les proportions des encres de base à mélanger entre elles

PDF

Le Portable Document Format ou PDF, est un format de fichier informatique créé par Adobe Systems, comme évolution du format PostScript. Ce format préserve les polices, les images, les objets graphiques et la mise en forme de tout document source, quelles que soient l’application et la plate forme qui l’a produit et celle utilisée pour le lire. Les fichiers PDF peuvent être créés avec des options personnalisées, tant au niveau de la compression des images et des textes, de la qualité d’impression du fichier, que du verrouillage.

Pixel

Contraction de Picture Element : la plus petite partie discernable d’une image bitmap

Plaque

Le mot plaque est plus souvent utilisé comme référence directe à la plaque offset, c’est une feuille métallique spécialement conçue pour imprimer par procédés de mouillage et d’encrage

Profil

Fichier de description de l’espace colorimétrique associé à une image ou à un périphérique qui permet l’intégration dans un système des gestion des couleurs

Profil d’impression

Transcrit et modifie les données colorimétriques de l’image pour les adapter aux périphériques d’impression : flasheuse, imprimante, épreuve numérique

Quadri

(= Quadrichromie) Procédé de reproduction des documents en couleurs par superposition des quatre couleurs primaires de base bleu (cyan), rouge (magenta), jaune (yellow) et noir

RIP

Raster Image Processor. Processeur intermédiaire entre un langage de description de page et une unité d’impression

Résolution

Nombre de pixels d’une image bitmap par centimètre ou plus usuellement par pouce. La résolution d’une image détermine sa définition et potentiellement la qualité de la reproduction imprimées. La résolution d’un écran désigne la surface affichable. La résolution d’une image désigne la densité des pixels. La résolution d’une imprimante désigne la finesse de la reproduction

RVB

Rouge, Vert, Bleu. Composantes de la synthèse additive de la lumière. Pour schématiser, une image RVB est une image vidéo, par opposition à l’image en mode CMJN, qui est imprimée

TIFF

Tagged Image File Format. Format d’enregistrement d’image. A la différence de l’EPS, le format TIFF reste éditable dans une application de mise en page

Tracé

Sélection d’une partie d’image vectorisée. Enregistré au format EPS, un tracé de détourage peut être exporté avec l’image vers une application de mise en page

Trame

La trame est le rapport plus ou moins élevé entre les points qui constituent une image ou un texte et le blanc du papier. Elle s’exprime en pourcentage et peut varier de 10 à 90 %. A 100 %, une couleur est dite « en aplat ». La trame de linéature de 150 est utilisée pour les travaux standard en offset. Elle est suffisamment petite pour passer inaperçue à la distance de lecture d’un magazine. Pour le regard averti, ces points restent visibles de près et peuvent nuire à la qualité de la photographie en lui donnant un aspect de « grain ». On peut donc être tenté d’augmenter la linéature à 175, voir 200 afin de réduire la taille de ces points. D’autres procédés d’impression ne peuvent, pour des raisons techniques, utiliser des trames fines (journaux, sérigraphie). Les points de trame sont alors très visibles et la qualité s’en ressent

Trame aléatoire

Les pixels ne sont pas disposés en leur centre sous forme circulaire ou elliptique, ils sont disposés au hasard dans chaque matrice. Ce type de trame permet de donner à une image imprimée un rendu photographique, tout en travaillant à des résolutions courantes et rapides à exposer. Toutefois, chaque pixel est bien plus petit qu’un point de trame et nombre d’imprimeurs sont réticents à travailler avec ce procédé, car il leur pose bien des soucis de copie de plaques et de reproduction.

Actualités
Choisir Images3ServicesClients
AccueilÉquipeJobsProcessus ISO/PSOBlog actuFAQContact Transfert de fichiers

Ce site utilise des cookies afin de vous offrir une expérience optimale de navigation. En continuant de visiter ce site, vous acceptez l’utilisation de ces cookies.

J’ai comprisEn savoir plus